Sénégal: APF - Niasse prône un changement de paradigmes pour les projets et programmes de coopération

Dakar — Le président de l'Assemblée nationale sénégalaise, Moustapha Niasse, a défendu mardi "la nécessité de changer de paradigmes et de méthodologie de travail, dans la mise en œuvre des projets et des programmes de coopération" de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF).

Moustapha Niasse, qui assistait à une réunion de cette structure organisée par visioconférence, "a, par ailleurs, appelé au renforcement d'une solidarité plus agissante entre les parlements membres", rapporte un communiqué transmis à l'APS.

Selon le texte, l'objectif visé par un tel changement est de "préserver et de promouvoir l'Etat de droit dans le respect des valeurs communes de démocratie et de libertés individuelles".

Le communiqué souligne également que Moustapha Niasse a "indiqué l'urgence de mesures d'alerte pratiques, en vue de juguler les inégalités et les iniquités qui risquent d'être exacerbées par les effets néfastes de la Pandémie de la COVID 19".

Cela justifie, à l'en croire, "la nécessité pour l'APF, de redéfinir ses priorités à la lumière des nouveaux défis Post Covid-19, en plaçant l'homme et ses préoccupations fondamentales au cœur de son plan d'action".

Moustapha Niasse a pris part à la rencontre en sa qualité de vice-président du Bureau de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF).

Cette réunion a "regroupé une trentaine de responsables parlementaires, membres du Bureau de l'APF".

Elle s'est tenue sous la présidence d'Amadou Soumahoro, président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire et président de l'APF, et en présence de Jacques Kbrabal, secrétaire général parlementaire de l'APF.

La rencontre a "placé au cœur de son agenda l'examen des impacts" de la "crise sanitaire planétaire inédite dans l'espace francophone" liée au coronavirus, et "les voies et moyens de faire face à ses conséquences multidimensionnelles".

Le 9 avril 2020, l'APF avait mis en place un comité de crise Covid-19, chargé du suivi de l'évolution de cette pandémie et de la mise en œuvre d'initiatives communes, visant à coordonner la lutte contre la Covid-19.

La réunion de ce lundi 6 juillet 2020, a examiné plusieurs autres questions inscrites à son ordre du jour, dont le rapport d'activités du secrétaire général parlementaire durant le premier semestre 2020, la promotion de la coopération parlementaire et les situations politiques dans l'espace francophone.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.