Afrique Centrale: Traité révisé instituant la CEEAC - Guillaume Manjolo explique le bien-fondé d'une telle ratification pour la RDC

Mardi 7 juillet 2020, la plénière de l'Assemblée nationale a adopté le projet de loi autorisant la ratification du traité révisé instituant la Communauté Economique des Etats d'Afrique Centrale.

Il a été présenté par le Ministre d'Etat, Ministre de la coopération internationale, intégration régionale et francophonie, Guillaume Manjolo Buakila qui a expliqué le bien-fondé d'une telle ratification pour la RDC. «Nous sommes membres de la CEAC depuis 1983. Pour l'instant on est en train de changer des structures de la CEEAC pour que cela soient opérationnelles. Les Honorables Députés ont rappelé notamment, les difficultés qu'on a pour traverser à Brazzaville, pour revenir en RDC, les expulsions de part et d'autre.

Il y a de nouvelles structures qui sont mises en place, de nouvelles règles qui doivent permettre de pouvoir modifier les comportements de nos pays respectifs dans ce cadre-là. Ce traité donne cette possibilité et aussi la responsabilité au niveau de la commission qui remplace le secrétariat général veut à ce que, chaque commissaire soit responsable de son secteur et réponde devant les Etats membres, le cas échéant y compris en termes de mobilité et aussi en ce qui concerne l'appel à sécurité lorsqu'il y a des intrusions ou des entrées sur un territoire d'un pays membre sans autorisation. Au moins, on a quelqu'un à qui on doit se référer assez rapidement pour avoir des réponses assez précises. Donc, c'est cela l'objet de la revisition de ce traité", a-t-il explicité.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.