Congo-Kinshasa: Les médecins chez Ilunga Ilunkamba aujourd'hui

Dans le cadre de la journée « Hôpital sans médecins », les blouses blanches réunies au sein du Collectif National des Médecins non primés ont décidé de ne pas se rendre, ce mercredi 8 juillet 2020, dans leurs lieux de travail pour porter haut et fort leurs différentes revendications auprès des autorités du pays.

Ces hommes et femmes prendront d'assaut les rues de la capitale congolaise, et de toutes les autres provinces du territoire national pour exiger à l'Exécutif central, le paiement de leurs primes de risque trimestrielles non encore touchées jusqu'à ce jour. Aussi, ce collectif de médecins non primés réclame l'amélioration de leur condition de travail.

Pour les médecins de Kinshasa, la marche aura comme point de chute la Primature. Tandis que ceux de l'intérieur se réuniront devant les sièges de leurs Assemblées provinciales.

Il y a lieu de noter que les médecins non primés constitués en collectif national ont été en séance de travail, depuis le mois de décembre 2019 avec le gouvernement national sur injonction du Président de la République. Les résolutions de ces assises ont abouti à une clause de paiement de primes de risque à 1.500 médecins par trimestre. Une liste a été transmise au ministère de la Santé à ce propos. Et depuis lors, aucune suite favorable n'a été donnée quant à ce.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.