Maroc: Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi - La création du Syndicat national de la presse

En vieux routier de la profession, feu Abderrahmane El Youssoufi prodiguant ses conseils au directeur de Libération Mohamed Benarbia

Fin janvier 1963, le Mouvement national décide de créer le Syndicat national de la presse marocaine, une institution qui depuis mène un combat aux coudes pour défendre le métier de journalisme et de ceux qui le professent, tout autant que faire prévaloir et imposer les fonctions assurées par le quatrième pouvoir dans la quête des libertés d'expression et d'opinion.

Faisant partie des fondateurs, j'ai eu l'honneur d'écrire la charte constituante. Cinquante ans plus tard, un chercheur universitaire qui a soutenu une thèse sur l'histoire dudit syndicat, est venu me voir pour me montrer une copie du document écrit de mes mains. J'ai ressenti une grande émotion.

Cependant, en dépit de la décision du boycott du référendum, le secrétaire général du parti opte pour la participation aux premières élections législatives.

L'Ittihad présente alors des candidats pour les deux Chambres comme l'institue la nouvelle Constitution dont les élections sont prévues pour le mois de mai 1963.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.