Madagascar: Boeny - Trois nouveaux cas confirmés

Un ancien membre du corps médical à Mahajanga est testé positif au coronavirus. Elle fait partie des trois nouveaux cas confirmés dans la région Boeny. Hier, elle a témoigné dans le journal qu'elle ignore comment elle a pu attraper le virus. Elle a anticipé son traitement sans savoir si elle est porteuse du virus ou non.

« Le médecin inspecteur du district de Mahajanga 1 m'a appelée pour confirmer le résultat. Je ne sors presque jamais, je me demande comment j'ai été contaminée. Probablement en percevant ma dernière pension de retraite au Trésor public, où la distanciation sociale est à peine respectée. En revanche, mon mari est en bonne santé. » Puis elle décrit la procédure qu'elle a suivie.

« Tout a commencé par une simple toux, je suis hypertendue et cardiaque. J'ai effectué plusieurs tests, dont un TDR de dengue, qui étaient tous négatifs depuis le 27 juin. Deux jours plus tard, au CSB de Mahabibo, j'ai fais des prélèvements pour des tests CRP, NFS VSH dans un laboratoire. Je devais suivre un traitement à l'hôpital, mais j'ai demandé à rester à la maison car je suis vulnérable avec mon hypertension et mon problème cardiaque. J'ai tenté d'appeler le médecin à plusieurs reprises pour lui faire savoir les résultats des , mais il s'est toujours défilé », déclare la retraitée. Aujourd'hui, elle est à son cinquième jour de traitement à l'antibiotique et au troisième jour de chloroquine. « Mon mari et moi avons déjà commencé notre traitement. Nous utilisons tous les remèdes naturels possibles et consommons beaucoup de fruits », ajoute-t-elle.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.