Sénégal: Ouverture réciproque des frontières aériennes - Dakar tient tête à Bruxelles

Amadou Ba ministre des Affaires étrangères et la représentante de l'Ue à Dakar

La décision du Sénégal d'appliquer la réciprocité aux ressortissants de l'Union européenne qui avait pris, elle-même, l'option de ne pas ouvrir ses frontières aériennes aux Sénégalais a fait l'objet d'une rencontre hier, mardi, entre les deux parties. Au final, ces dernières ont convenu de se retrouver vendredi pour harmoniser les positions, au profit de tous.

Le Sénégal et l'Union européenne (UE) ont poursuivi mardi leurs "discussions diplomatiques" portant sur l'ouverture de leurs territoires respectifs aux ressortissants de pays tiers, de nouveaux échanges à l'issue desquels les deux parties ont convenu de se retrouver vendredi prochain, a-t-on appris de source officielle sénégalaise.

Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur s'est réjoui du dernier acte de ces "discussions diplomatiques" conduites par le ministre de tutelle de la diplomatie sénégalaise, Amadou Bâ, en présence de l'ambassadrice et déléguée de l'UE au Sénégal, Irène Mingasson.

Etaient notamment présents le secrétaire général du ministère de la Santé et de l'Action sociale, et son homologue du ministère du Tourisme et des Transports aériens. "La question de la réciprocité, principe de tous nos accords, a été au préalable rappelée par le Sénégal. Et les discussions qui se sont déroulées dans une ambiance cordiale ont montré une réelle volonté de toutes les parties de trouver une solution", souligne le communiqué. Avant d'ajouter que, dans ce cadre, le ministère de la Santé et celui du Tourisme "vont transmettre à l'UE les dernières mesures sanitaires prises pour alimenter leur documentation".

Pour sa part et tout en précisant que « la première liste publiée (celle comprenant l'Algérie, le Maroc, le Rwanda et la Tunisie) n'est que provisoire et étant appelée à une révision régulière », l'UE a tenu à rappeler toute l'importance du Sénégal dans les relations de coopération qui les lient et a réaffirmé sa ferme volonté de tout mettre en œuvre dans la recherche d'une solution. Au final, annonce le communiqué, "les deux parties se sont donné rendez-vous vendredi prochain pour la poursuite de ces discussions, pour une solution profitable à tous".

our rappel, le Sénégal avait décidé de fermer ses frontières aériennes aux pays qui auront pris une mesure similaire à l'encontre de ses ressortissants, comme l'a déclaré le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr, la semaine dernière. Le ministre avait annoncé cette décision après que l'Union européenne a pris la mesure, pour atténuer la propagation du coronavirus, de n'ouvrir son espace aérien qu'aux ressortissants de quatre pays africains seulement, l'Algérie, le Maroc, le Rwanda et la Tunisie.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.