Algérie: Loi sur les communications électroniques - Appel à commentaires pour l'élaboration d'une feuille de route

Alger — Le ministère de la Poste et des télécommunications a lancé mercredi un appel à commentaires sur la mise en œuvre de certaines dispositions relatives aux communications électroniques consacrées par la loi 18-04 fixant les règles générales relatives à la poste et aux communications électroniques.

"Dans le cadre des réflexions menées conjointement entre le ministère de la Poste et des Télécommunications et l'Autorité de régulation de la Poste et des Communications électroniques sur les modalités de mise en œuvre des dispositions de la loi 18-04 du 10 mai 2018 fixant les règles générales relatives à la poste et aux communications électroniques, un groupe de travail regroupant les représentants des deux institutions a été installé et chargé de l'élaboration d'une feuille de route visant la concrétisation de certaines dispositions de la loi suscitée et répondre ainsi aux différentes préoccupations d'ordre juridique, technique et économique", indique le ministère dans un communiqué.

Les thèmes cités par le ministère sont les régimes d'exploitation des réseaux et services communications électroniques pouvant être exploités, le régime de l'autorisation générale, la portabilité des numéros, l'itinérance nationale, le partage des infrastructures, l'interconnexion et le dégroupage.

Le ministère indique que les avis et les contributions doivent être transmis à la boite e-mail : commentaires@mpttn.gov.dz avant la date du 18 juillet 2020.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.