Tunisie: Tunisair - La nomination d'un gestionnaire relève des prérogatives du ministère du Transport ( Présidence du gouvernement)

Tunis — La présidence du gouvernement a précisé, mercredi, que la nomination d'un gestionnaire représentant l'Etat au conseil d'administration de Tunisair est une décision qui relève strictement des prérogatives du ministère du Transport, conformément au statut de la compagnie nationale.

Dans un communiqué publié suite au limogeage du PDG de Tunisair, Elyes Mnakbi, la présidence du gouvernement a tenu à souligner que la décision du ministère du Transport de nommer un gestionnaire délégué est provisoire, en attendant de combler la vacance à la présidence du conseil d'administration et à la direction générale de la compagnie.

D'après le communiqué, cette décision, qui été approuvée par le chef du gouvernement, est également conforme aux dispositions du code des sociétés commerciales. Tunisair est un établissement public placé sous la tutelle du ministère du Transport et de la Logistique. C'est une société anonyme dans laquelle l'Etat tunisien détient plus de 50% du capital. En ce qui concerne sa gestion et la nomination des membres de son conseil d'administration, la compagnie aérienne nationale est soumise aux dispositions de la loi N°89-9 DU 1ER FEVRIER 1989, RELATIVE AUX PARTICIPATIONS, ENTREPRISES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS , ainsi qu'au code des sociétés commerciales.

Le PDG de Tunisair occupe aussi, le poste du président du conseil d'administration. Il est élu par les membres de ce conseil et est généralement représentant des plus gros actionnaires, contrairement à d'autres établissements publics dont les directeurs généraux sont nommés par décret gouvernemental, selon le communiqué.

Le ministre du Transport et de la Logistique, Anouar Maarouf avait adressé, lundi dernier, un courrier au PDG de Tunisair, Elyes Mnakbi pour l'informer de sa décision de nommer à sa place un gestionnaire délégué, ce qui a déclenché une vive polémique sur les réseaux sociaux.

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.