Afrique: Vaccination de routine - Plus de mille téléphones remis au PEV

La dotation de la Fondation Bill et Melinda-Gates permettra à ce programme spécialisé du ministère de la Santé d'assurer le suivi des performances de la vaccination à travers le teritoire national.

Grâce à l'appui financier de la Fondation Bill et Melind Gates (BMGF), l'Unicef a procédé recemment à la remise d'un lot de mille trois cent quatre-vingt-dix téléphones Android et des kits d'abonnement internet au Programme élargi de vaccination (PEV). Un premier lot de trois cent dix-neuf téléphones avait déjà été remis à la direction du PEV pour couvrir la province du Kwango. Ce deuxième lot de mille soixante-onze téléphones sera envoyé dans les sept autres provinces ciblées par le Plan d'urgence pour la vaccination appelé Plan Mashako.

Pour la directrice nationale du PEV, le Dr Elisabeth Mukamba Musenga, à travers ces téléphones, reliés à un serveur au niveau central, le PEV pourra monitorer cinq indicateurs essentiels pour l'atteinte des résultats, à savoir la disponibilité et fonctionnalité de la chaîne de froid, la disponibilité des vaccins, le respect du nombre minimal de séances de vaccination, la supervision des zones de santé par l'équipe de la division provinciale de la Santé et la supervision des aires de santé par l'équipe de la zone de santé.

Pour sa part, le representant de l'Unicef s'est réjoui des efforts du gouvernement de la République démocratique (RDC) pour améliorer les indicateurs du PEV. Il a, en sus de cela, réitéré son engagement à accompagner le PEV dans l'amélioration de la couverture vaccinale en RDC. Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Mashako et pour répondre aux engagements du Forum national sur la vaccination et l'éradication de la poliomyélite tenue à Kinshasa en juillet 2019, l'Unicef a bénéficié d'une subvention de la Fondation Bill et Melinda-Gates pour accompagner le ministère de la Santé. L'un des engagements du forum était d'assurer le suivi en temps réel des indicateurs de la vaccination pour des prises de décisions rapides.

Lancé depuis 2018, ce plan d'urgence pour la vaccination visait, au départ, à améliorer la couverture vaccinale dans neuf provinces vulnérables de la RDC, notamment l'Ituri, le Kasaï, le Haut-Katanga, la Mongala, le Kwilu, le Tanganyika, la province capitale de Kinshasa, la Tshuapa et le Haut-Lomami. Au regard des résultats satisfaisants, le ministère de la Santé a décidé d'étendre en 2020 cette initiative à huit autres provinces du pays, à savoir le Kwango, la Tshopo, le Maniema, le Sankuru, le Kasai central, le Kasai oriental, le Sud- Kivu et la Lomami.

Le plan Mashako a permis de renforcer la performance du PEV de routine en améliorant la disponibilité des vaccins, la régularité des séances de vaccination, la fonctionnalité de la chaîne de froid et la communication. A travers le suivi des performances, le PEV pourra améliorer les taux de couverture vaccinale des enfants en RDC et ainsi réduire le risque d'exposer les enfants à des maladies mortelles telles que la poliomyélite, la rougeole et la fièvre jaune.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.