Cote d'Ivoire: Enseignement technique - Plus de 16 000 candidats à l'assaut des épreuves sportives

Les épreuves sportives pour les examens de l'enseignement technique et de la formation professionnelle ont démarré le mardi 7 juillet 2020. 16 473 candidats y prennent part, dont 8582 garçons et 7891 filles.

Le lancement des épreuves a été fait au Ceti dans la commune de Marcory par Djedj Mel, directeur de cabinet de Brice Kouassi, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement technique et de la formation professionnelle, chargé de l'Enseignement technique et de la formation professionnelle.

Des dispositions particulières ont été prises pour ces épreuves physiques et sportives en raison de la crise sanitaire. Il est recommandé aux candidats ainsi que les chefs d'établissements de se conformer aux consignes établies .

Elles portent sur le respect de l'ordre de passage préalablement établi dans le centre d'examen, le respect des mesures barrières , et la formation des groupes de 40 candidats maximum par atelier.

Ces épreuves portent sur la course de vitesse, le lancer de poids, le saut en hauteur et la gymnastique au sol.

Les filières concernées par cette session de 2020 sont : le BEP industriel et tertiaire. Le BP industriel. Le BT industriel et tertiaire et le Cap industriel et tertiaire.

Ces épreuves physiques prendront fin le vendredi 10 juillet.

Le directeur de Cabinet qui était assisté de Kouadio Bertin, directeur des examens et concours, a conseillé aux candidats de se concentrer durant ces épreuves. "Mettez du sérieux et appliquez-vous.

Toutes les épreuves sont importantes et se valent" a-t-il dit à l'endroit des candidats de ce centre. Il a insisté afin que ces épreuves se déroulent dans le strict respect des mesures barrières.

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.