Congo-Kinshasa: Des tensions à Lubumbashi à la veille d'un confinement total de trois jours

La mesure d'isolement commence ce jeudi 9 juillet, jour où l'UDPS appelle à une marche pour dénoncer la désignation de Ronsard Malonda à la tête de la Céni. La journée s'annonce à haut risque après les affrontements d'hier.

Bataille rangée devant le bureau du PPRD dans la commune de Lubumbashi. Mercredi 8 juillet, dans la matinée, des jeunes de cette formation politique et de l'UDPS, le parti présidentiel, se sont affrontés à l'arme blanche. Bilan : plusieurs blessés de part et d'autre, des motos appartenant à des partisans de l'UDPS calcinées et d'autres confisquées, selon des témoins. Des barricades ont également été érigées par des manifestants en plusieurs endroits à l'aide des pneus brûlés, ont encore rapportés les mêmes témoins. D'après nos informations, les forces de l'ordre sont intervenues timidement pendant ce désordre qui a provoqué une grande débandade dans le centre-ville.

Un calme précaire est revenu dans l'après-midi. Les partisans de l'UDPS et des autres partis alliés ont promis de braver le confinement annoncé mardi par le gouverneur dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire. Pour eux, le gouverneur a voulu empêcher la marche appelée par l'UDPS pour ce jeudi. Lamuka a demandé à ses partisans de s'y joindre nombreux en attendant sa propre manifestation annoncée pour lundi prochain. Moïse Katumbi, bloqué pour raison de confinement dans son village de Pueto, parle d'une cause qui concerne l'ensemble du peuple congolais.

Le gouvernement congolais a interdit toute manifestation sur l'ensemble du territoire. Difficile de dire si cette interdiction sera respectée à Lubumbashi.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.