Congo-Kinshasa: Elections de 2023 - AETA suggère le recensement préalable de la population

8 Juillet 2020

C'est depuis 1984 que la République Démocratique du Congo n'a pas connu de recensement de sa population, alors que le pays a déjà organisé trois cycles électoraux, à savoir 2006, 2011 et 2018. Or, la bonne organisation des scrutins exige "un fichier national d'identification de la population" comportant des statistiques fiables.

C'est dans ce sens que la plateforme « Agir pour les Elections Transparentes et Apaisées » ( AETA) organise, du 8 au 9 juillet 2020 au centre Liloba, un atelier national sur la problématique du recensement de la population dans la perspective de l'organisation de prochaines élections.

Le directeur de cabinet du vice-premier ministre et ministre de l'Intérieur a souligné, dans son mot d'ouverture, que le recensement vise non seulement les élections, mais aussi de connaitre le nombre de ceux qui sont en âge de jouir de leur droit de vote. A ce sujet, le recensement devrait aider à connaitre la population par tranche d'âge et par nationalité. Elle devrait également permettre de suivre les mouvements migratoires de la population.

D'où il a salué la tenue de ce forum qui constitue déjà en amont, une ébauche des tâches que devraient réaliser la société civile, mais aussi en aval, des pistes devant conduire le ministre de tutelle à bien poser les jalons des opérations du recensement.

Prenant la parole à son tour, le secrétaire général de l'AETA, Gérard Bisambu, a relevé « qu'il est question pour nous de recentrer l'intérêt du recensement autour des prochaines élections, afin de mettre fin à l'opération de révision du fichier électoral qui ne produit qu'un fichier électoral provisoire, périodique et peu fiable, au prix d'une dépense récurrente de même type.

Durant 48 heures, les participants devraient réfléchir et répondre aux questionnements suivants : en quoi consistent les problématiques de notre corps électoral congolais? Quel est son impact sur la crédibilité, la transparence des élections et la fiabilité des résultats électoraux ainsi que sur la démocratie congolaise elle-même? Dans une maîtrise conséquente des statistiques démographiques du pays, quels sont les problèmes que pose la décentralisation congolaise ? Est-il opportun d'organiser des élections locales crédibles dans le contexte actuel où il n'est pas encore procédé au recensement de la population ? Quel type de recensement réaliser? A quel coût éviter que l'obstacle financier ne fasse obstruction ? Quelle source de financement, car le recensement est aussi une question de souveraineté étant donné qu'il implique l'aspect d'identification des nationaux ?

Il a en outre indiqué que cet atelier a pour objectif global de contribuer aux réflexions de la Nation sur la possibilité de se doter d'un fichier électoral quasi permanent, fiable et crédible, fondé sur des données du recensement général de la population.

De son côté, le secrétaire permanent de l'AETA, Jérôme Bonso, a reconnu que le recensement est de grande importance non seulement pour le processus électoral, mais aussi pour la planification du développement du pays de manière générale. Cependant, pour résoudre le problème des moyens, du temps et du coût du recensement, il a préconisé ce qu'il a appelé le « Recensement Administratif de la Population Techniquement Amélioré » ( RAPTA).

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.