Cote d'Ivoire: Décès du Premier ministre - La Classe politique ivoirienne pleure Amadou Gon Coulibaly

Le décès ce jour, du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, a sonné la population ivoirienne dans son ensemble. Et comme il fallait s'y attendre, les réactions ne se sont pas fait attendre. Sur les réseaux sociaux, les réactions sont nombreuses. Parmi lesquelles, celles de la classe politique de tous bords.

HENRI KONAN BEDIE, Président du PDCI-RDA

Ivoiriennes, Ivoiriens,

Mes Chers Compatriotes,

C'est avec une grande consternation que je viens d'apprendre le décès, survenu ce mercredi 08 juillet 2020, de Son Excellence Amadou Gon COULIBALY, Premier Ministre, Ministre du Budget et du Portefeuille de l'Etat, Chef du gouvernement de la République de Côte d'Ivoire.

Son décès, inattendu ce jour, nous afflige profondément.

Grand serviteur de l'état, il reste un exemple de loyauté et de fidélité dans le respect de ses convictions politiques.

En ces douloureux moments, je voudrais en mon nom personnel, de celui de ma famille et de mon parti, le PDCI-RDA, adresser mes sincères condoléances et ma compassion à son épouse, à ses enfants, et à sa famille.

Je voudrais, également, de façon particulière adresser mes sincères condoléances au Président Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d'Ivoire qui perd un fidèle et loyal collaborateur.

Que le Tout-Puissant fortifie ses enfants et son épouse pour qu'ils surmontent, dans la prière et le recueillement, cette pénible et douloureuse épreuve.

Que l'âme de Son Excellence, Amadou Gon COULIBALY repose en paix.

Yasmina Ouégnin (PDCI-RDA)

Ce mercredi 8 juillet, nous avons appris le rappel à Dieu du Premier Ministre SEM Amadou GON COULIBALY.

Même si nous savions sa santé fragile, ces dernières semaines, la Côte d'Ivoire toute entière est atterrée par cette brutale disparition.

Après un séjour médical en France, de plus de deux mois, nous nous rejouissions de le voir depuis le début de la semaine, reprendre sa place dans le fonctionnement régulier des Institutions de la République.

En cet instant triste et douloureux, c'est le lieu pour moi d'adresser mes sincères condoléances aussi bien à ses proches, qu'à sa famille politique et d'inviter les Ivoiriennes et les Ivoiriens, sans distinction d'affiliations politiques, à se recueillir et à honorer la mémoire d'un fidèle serviteur de l'Etat qui est demeuré à la tache jusque dans ses dernières heures.

Puisse son âme reposée en Paix.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.