Angola: L'ONU encourage les mesures gouvernementales pour lutter contre le COVID-19

Luanda — Le coordonnateur résident des Nations Unies en Angola, Paolo Balladelli, a encouragé mercredi le Gouvernement angolais à poursuivre ses actions visant à contenir la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).

Compte tenu de l'augmentation des cas de contamination par le virus, l'Exécutif angolais a annoncé mardi de nouvelles mesures restrictives, notamment le cordon sanitaire de la province de Luanda et de la municipalité de Cazengo (Cuanza Norte), qui entreront en vigueur jeudi prochain.

Se confiant à la presse, à l'issue d'une audience qui lui a été accordée, par le Président de la République, João Lourenço, le haut fonctionnaire de l'ONU a déclaré que ces mesures créent des conditions pour contenir la prolifération de Covid-19 dans le pays. Paolo Balladelli, qui a fait ses adieux au Chef de l'État angolais, après neuf ans de mission en Angola, a souligné que l'ONU continuerait de travailler avec le Gouvernement angolais, la société civile et les partenaires internationaux dans des actions à impact social.

À l'heure actuelle, la structure des Nations Unies en Angola comprend le bureau du coordonnateur résident et 21 agences spécialisées, fonds et programmes, dont les représentants composent l'UNCT (Équipe des Nations Unies dans le pays).

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.