Ile Maurice: Dégraissage à la MBC - Des employés ciblés font la sourde oreille

Ils sont environ 48 employés de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) ayant atteint l'âge de la retraite ou qui ont complété 33 ans de service à avoir été invités à se retirer. Or, depuis, seuls dix d'entre eux ont répondu favorablement à cette offre de départ avec pension complète. «C'est qu'ils s'accrochent», déclare une représentante de la direction. «En tout cas, cela prouve que ceux qui ne veulent pas partir aiment travailler à la MBC.»

Selon un autre membre de la direction, ces seniors ne veulent pas quitter la station de radiotélévision nationale parce qu'ils travaillent très peu, tout en percevant un salaire et de généreuses allocations. «Certains ne viennent que pour enregistrer leur présence et sous prétexte d'aller en reportage, ils retournent en réalité chez eux.» Notre interlocuteur avance que ces combines ont été mises au jour durant le confinement, de même que leur «inutilité car nous avons pu fonctionner en leur absence».

Un des seniors concernés s'élève justement contre ces «allégations». «Si certains employés font ce qu'ils veulent, c'est la faute de la direction, qui n'arrive pas à les rappeler à l'ordre». Il est d'ailleurs contre ces départs d'anciens employés. «Comment fonctionnera la MBC si on se débarrasse de ces personnes qui ont de l'expérience ?»

Pour un ex-employé, qui a accepté l'offre de mise à la retraite, «ce n'est pas pour assainir les finances de la Corporation que la direction se débarrasse d'anciens employés. C'est pour pouvoir recruter d'autres, qui sont recommandés en haut lieu».

A La Une: Ile Maurice

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.