Tunisie: Nizar Yaiche, ministre des Finances - L'impact du COVID-19 sur les finances publiques est estimé à 5 milliards de dinars

9 Juillet 2020

L'impact de la pandémie de Covid-19 sur les finances publiques est estimé à 5 milliards de dinars, a déclaré le ministre des Finances, Nizar Yaiche dans une vidéo postée, mercredi soir, sur la page Facebook du ministère.

» Les finances publiques sont confrontées actuellement à une situation très difficile « , a-t-il déploré, soulignant qu'une enveloppe supplémentaire de 8 milliards de dinars doit être injectée dans le budget de l'État pour couvrir les dépenses.

» Quand on additionne ces deux chiffres, ça fait beaucoup trop pour une année « , a-t-il regretté.

Et d'ajouter que le déficit public va dépasser les 3 % du PIB prévus dans la loi de finances de 2020 et sera ainsi, au-dessus de 5 %.

Dans cette vidéo, le ministre des Finances est également revenu sur l'endettement public qui, selon lui, va encore s'aggraver et dépasser les 85 % en 2020.

Pour sortir de la crise, a-t-il dit, la priorité est de mettre en place un programme de sauvetage économique du pays au titre des 12 mois à venir pour être en mesure de réussir la phase de reconstruction.

» La relance économique demeure tributaire de l'amélioration de l'environnement des affaires et d'investissement mais surtout du climat politique du pays « , a-t-il insisté.

Et de poursuivre que certaines agences internationales de notation financière consacrent 50 % de la note au climat politique, déclarant que les tiraillements politiques n'arrangent ni les investisseurs privés ni étrangers.

Par conséquent, a-t-il souligné, il est impératif de rester à l'écart de ces tergiversations et de faire preuve d'union nationale pour réussir la relance économique du pays.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.