Algérie: COVID-19 - "Il est temps de déterminer les responsabilités de tout un chacun"

Alger — Le président du Conseil national de l'Ordre des médecins et membre du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus, Pr. Mohamed Bekkat Berkani, a relevé jeudi un "effet rebond" des cas de Coronavirus (Covid-19) en Algérie, appelant à "déterminer les responsabilités de tout un chacun".

"Le wali doit agir en fonction de tout ce qui a été décidé par le gouvernement", a déclaré M. Berkani sur les ondes la Radio algérienne, relevant, dans ce sens, "une faille dans le transfert de responsabilité au niveau politico-administratif, mais aussi sanitaire, où des directeurs de la santé ou d'établissement hospitaliers n'arrivent pas à appliquer les dispositions de lutte contre cette pandémie".

Il a fait remarquer que "cette hausse enregistrée au niveau de plusieurs wilayas du pays, comme Sétif, où la population, au sortir du confinement de ramadhan, a repris les activités sans pour autant respecter les mesures barrières, au vu et au su des autorités locales", appelant, à ce propos, les autorités locales à veiller à l'application des mesures de lutte contre le Coronavirus sur le terrain.

"Il faut que tout le monde réagisse. Outre les autorités locales, le ministère de la Santé a la charge de gérer les structures de la santé qui ont la responsabilité de mettre les moyens nécessaires à la disposition du personnel médical", a-t-il soutenu.

Appel à la mise en place d'un véritable plan de lutte applicable sur le terrain

Pr Berkani a appelé, dans ce sens, à la mise en place d'un "véritable plan de lutte contre le coronavirus qui soit applicable sur le terrain".

Pour lui, la gestion de cette pandémie "doit être à la hauteur de la situation", ajoutant qu'il est "inadmissible que l'on manque d'oxygène et de moyens de protection au niveau des structures hospitalières".

Il a, en outre, appelé à une forte mobilisation et à l'implication des médecins privés dans la lutte contre ce virus.

Par ailleurs, M. Berkani a proposé le renforcement de la composante du comité scientifique de suivi de l'évolution du Covid-19 par des "forces représentatives comme les syndicats et les experts qui puissent, dans un cadre organisé et constructif, apporter leur contribution".

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.