Cote d'Ivoire: Mort de Amadou Gon Coulibaly - Les cartes de la présidentielle rebattues

Le défunt Amadou Gon Coulibaly
9 Juillet 2020

La mort subite du Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly, jeudi, va redistribuer les cartes pour la prochaine présidentielle prévue en octobre 2020.

En effet, il était le candidat de la majorité présidentielle mise en place par le président Alassane Ouattara avec le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). Ainsi, la question qui se pose sur toutes les lèvres est la suivante: qui va représenter le Rhdp à la présidentielle ?

Mars dernier, le président ivoirien Alassane Ouattara fait part de son désir de ne pas briguer un troisième mandat, et désigne Amadou Gon Coulibaly comme celui qui va assurer la continuité de sa mission. En aucun moment, un deuxième choix n'a été évoqué et le dépôt des candidatures doit se faire à la fin de ce mois.

Des voix se commencent à se lever pour qu'Alassane Ouattara se représente à sa propre succession, elles sont confrontées à un handicap de taille basé sur la Constitution de la Côte d'Ivoire qui interdit de briguer trois mandats de suite.

Cette nouvelle Constitution a été élaborée en décembre 2016. La problématique se trouve sur la prise en compte ou non des deux mandats précédents du chef de l'Etat ivoirien.

Si cas d'échecs de cette hypothèse, d'autres noms sont avancés comme potentiels candidats de la mouvance présidentielle.

C'est le cas de celui du ministre de la Défense Hamed Bakayoko, dit « Hambak ». Bien qu'il ne semble pas intéressé jusqu'à maintenant, le concours de circonstance peut fortement jouer en sa faveur.

Le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) ne manque pas de membres pour assurer une campagne électorale et affronter Henri Konan Bédié du Parti démocratique de Côte d'Ivoire ( Pdci) mais aussi le candidat déclaré du Front populaire ivoirien (parti de Laurent Gbagbo).

La possibilité de voir Alassane Ouattara, Laurent Gbagbo, et Henri Konan Bédié est aussi avancée par certains analystes politiques ivoiriens.

En effet, Laurent Gbagbo pourrait revenir dans la réalité du jeu politique car bénéficiant d'une liberté conditionnelle après son incarcération à La Haye.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.