Cote d'Ivoire: Laurent Tchagba à Amadou Gon Coulibaly - « Votre disparition brusque est une grande perte pour le ministère de l'hydraulique »

document

Excellence Monsieur le Premier Ministre, depuis l'annonce de votre décès, l'ensemble des membres de mon département ministériel et moi, vous pleurons.

En votre qualité d'Ingénieur des Travaux Publics, vous avez été un homme de terrain, toujours à nos côtés à travers toute la Côte d'Ivoire, soit pour des lancements de travaux hydrauliques, soit pour des inaugurations d'infrastructures hydrauliques.

Tous ces efforts dans le seul but de garantir l'accès à l'eau potable à l'ensemble des populations.

Votre disparition brusque est une grande perte pour le pays entier mais surtout pour le ministère de l'hydraulique.

Merci pour tous vos efforts, merci pour tous les sacrifices, merci pour votre disponibilité et votre franche collaboration.

Je présente ses sincères condoléances au Président de la République qui vient de perdre un fidel et loyal compagnon !

Condoléances à l'ensemble des membres du Gouvernement, à la grande famille du RHDP !

Condoléances à la famille biologique et particulièrement à notre mère, maman Amadou Gon Coulibaly, que Dieu la fortifie.

Adieu Monsieur le Premier Ministre !

Adieu grand serviteur de la Nation !

Que le Paradis soit votre dernière demeure. Amen!

Laurent TCHAGBA.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.