Algérie: Le pays attaché au règlement des dossiers liés à la sauvegarde de la mémoire

Alger — Le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit, Tayeb Zitouni a affirmé, jeudi à Alger, l'attachement de l'Algérie au règlement des quatre dossiers soumis à la partie française, à savoir celui des Algériens disparus et ceux liés à la récupération de restes mortuaires des martyrs de la résistance populaire, aux archives nationales de la Guerre de libération et à l'indemnisation des victimes des essais nucléaires.

Dans une déclaration à la presse en marge des travaux d'une rencontre nationale sur la mémoire des martyrs (Chouhada), M. Zitouni a mis en avant "l'attachement de l'Algérie à la sauvegarde de la mémoire à travers le règlement de ces questions entre les deux parties, algérienne et française", rappelant à cette occasion la récupération récente des restes mortuaires de 24 martyrs.

Il a en outre indiqué que cette opération "se poursuivra avec la récupération d'autres restes des héros de l'Algérie, en recourant à des chercheurs et scientifiques spécialisés en matière d'identification".

Quant à la récupération des archives de la Guerre de libération, le ministre a souligné la nécessité de "récupérer ces archives qui font partie intégrante de la mémoire de la nation", ajoutant que "les deux parties se rencontreront bientôt afin de trouver une solution définitive à cette question".

Enfin, M. Zitouni a affirmé que l'Algérie ne "renoncera pas à ces dossiers importants pour l'histoire de la nation", rappelant les lois élaborées dans le but de protéger la mémoire, lesquelles se trouvent actuellement au niveau du Secrétariat général du Gouvernement (SGG) pour examen et enrichissement, avant leur présentation au Parlement.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.