Tunisie: COVID-19 | 65% des entreprises ont besoin d'au moins 3 mois d'activité, pour un retour à la normale

9 Juillet 2020

65% des entreprises tunisiennes ont besoin d'au moins 3 mois d'activité pour un retour à la normale de leur cycle d'exploitation, après la pandémie du coronavirus, c'est ce qui ressort des résultats de l'enquête sur « l'impact de la crise Covid-19 sur les entreprises tunisiennes », publiée jeudi.

D'après cette enquête, 52% des entreprises ont repris leur activité en juin. 73% reprendront leur activité avant fin Juillet, alors que 11% ne reprendront leur activité qu'à partir d'octobre 2020. « Aussi bien la reprise que le retour à la normale sont conditionnés par la capacité d'autofinancement, la liquidité de l'entreprise, les nouvelles commandes et le besoin de financement ».

D'après cette enquête, 54% des entreprises opérant dans le domaine de BTP et Immobilier et 46 % exerçant dans le commerce et la distribution ont vu leurs chiffres d'affaires chuter de plus de 50%, en raison de la pandémie. Même constat, pour 40% des sociétés d'agroalimentaire et d'industrie manufacturière.

Par ailleurs, l'enquête a fait ressortir qu'environ 11% des entreprises sont fortement dépendantes de l'activité export, et plus que la moitié ont une activité qui dépend fortement, des produits importés, « ce qui peut être bloquant voire très bloquant ».

Menée par l'Association Professionnelle Tunisienne des Banques et des Etablissements Financiers (APTBEF) et Tunisia JOBS, cette enquête lancée durant la période de mai et juin 2020, a été basée sur les réponses d'environ 3000 entreprises, opérant dans les différents secteurs d'activité, à travers le réseau d'agences de banques et de compagnies de leasing.

Les résultats de cette enquête, pourront être utilisés pour apporter des réponses plus efficaces aux besoins de financement des entreprises tunisiennes, en optimisant l'allocation des ressources et du capital des banques et institutions financières.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.