Burkina Faso: Inhumation du maire de Pensa - Souleymane Zabré, élevé au rang d'officier de l'Ordre du mérite burkinabè

Le maire de la commune de Pensa, région du Centre-Nord, assassiné, le lundi 6 juillet 2020, a été inhumé, le jeudi 9 juillet 2020 à son domicile, à Ouagadougou.

Le ministre d'Etat, ministre de l'Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, Siméon Sawadogo, a procédé, le jeudi 9 juillet 2020 à Ouagadougou à la décoration à titre posthume de Souleymane Zabré, maire de la commune rurale de Pensa, assassiné le lundi 6 juillet 2020.

Il était accompagné de son homologue de l'Urbanisme, Dieudonné Maurice Bonanet et de la ministre déléguée en charge de la cohésion sociale, Madiara Sagnon/Tou. Le maire a été fait officier de l'Ordre du mérité burkinabè.

La délégation gouvernementale conduite par le ministre d'Etat, Siméon Sawadogo, et l'immense foule qui ont rendu hommage à l'ancien édile de Pensa, traduit toute la reconnaissance de la nation à l'endroit de ce serviteur dévoué.

« Malgré l'adversité, il n'a pas cessé d'aimer ses administrés, ni même sa commune. Et de lui, nous retenons un homme dévoué au travail, toujours disposé à servir », a répété le président de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), au cours de l'oraison de celui qui, jusqu'au 31 décembre dernier était encore leur collègue.

Depuis, il avait pris sa retraite et se consacrait exclusivement à sa commune. « Un travailleur d'une qualité exceptionnelle, un patriote qui a aimé son pays », a renchéri Tontama Charles Millogo.

C'est ce qui justifie la reconnaissance de la nation qui a élevé l'illustre disparu au rang d'officier de l'Ordre du mérité burkinabè avant qu'il ne soit porté en terre. Le ministre d'Etat, Siméon Sawadogo, a, au nom du gouvernement salué la grandeur de l'homme avant de procéder à sa décoration.

Le maire, par ailleurs chef du village de Pensa a été un homme aimé de son village, de sa commune, un homme qui a su donner l'exemple d'un patriotisme vrai. « Nous sommes donc venus lui rendre hommage et présenter les condoléances du gouvernement à sa famille », a précisé Siméon Sawadogo.

Des qualités, Abdoulaye Pafadnam, président régional du Centre-Nord, de l'Association des municipalités du Burkina Faso (AMBF), lui en a aussi reconnues.

Il a indiqué que l'homme, tombé sous les balles assassines des terroristes, est mort en martyr car, malgré la dégradation de la sécurité dans la région, Souleymane Zabré n'a jamais renoncé à servir sa commune.

Il a ajouté que le maire était si dévoué qu'il a trouvé la mort alors qu'il se rendait, le 6 juillet à Kaya, pour participer à un atelier régional sur la décentralisation.

Elevé au grade officier de l'Ordre du mérite burkinabè à titre posthume, Souleymane Zabré repose désormais à son domicile sis à Tanghin dans l'arrondissement N° 4 de Ouagadougou.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.