Congo-Kinshasa: Le front des contestataires s'élargit

L'échec est consommé, du moins pour le moment, concernant la recommandation faite par F.A. Tshisekedi aux députés PPRD/FCC ainsi qu'aux confessions religieuses de trouver un consensus pour la désignation du président de la Céni. Conséquence : la RD Congo est en passe de renouer avec le cycle de tensions sur fond des marches de protestation et des contremarches de soutien.

À la base, l'obsession des partisans de J. Kabila à l'Assemblée nationale de mettre sous éteignoir l'indépendance de la justice et de régenter la Centrale électorale (Céni). Ni l'appel du chef de l'État, ni celui des facilitateurs à œuvrer en faveur d'un consensus n'ont trouvé un écho. En réaction, le front des contestataires s'élargit et menace de battre le pavé.

Le front juge l'adoubement par les députés kabilistes d'un cadre de l'ancienne Céni, pour diriger la nouvelle structure, comme une provocation de plus. D'ailleurs, ce cadre est étroitement associé aux griefs imputés à l'équipe de C. Nangaa dans le tripatouillage des élections de fin 2018. Voilà pourquoi les partis politiques et la société civile ont vite crié à la trahison. Et annoncé, dans la foulée, des marches de protestation.

En dépit de l'interdiction des marches décrétée par le gouverneur de la Ville, sous prétexte de respecter l'état d'urgence lié à la pandémie du Covid-19, les protestataires n'entendent pas avaler des couleuvres. Ni à Kinshasa, ni dans certaines grandes villes de provinces.

L'affrontement devient inéluctable. Il reste à compter les victimes collatérales. C'est ce que recherche le PPRD/FCC pour cyniquement accabler le pouvoir de Tshisekedi. C'est comme si celui-ci l'avait mandaté pour provoquer le Peuple mais au profit de ... Kabila !

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.