Madagascar: Agriculture - Un million de dollars pour Amoron'i Mania

Cinquante mille personnes de la région Amoron'i Mania bénéficieront d'un projet multisectoriel d'un montant d'un million trois cent mille dollars.

Conjointement, le ministère de l'Agriculture, de l'Élevage et de la Pêche (MAEP) et le gouvernement du Japon et la JICA ont signé hier un accord portant sur l'amélioration de la disponibilité et de l'accessibilité des aliments riches en nutriments pour améliorer la qualité de l'alimentation dans la région Amoron'i Mania y compris au niveau scolaire.

Le projet sera complémentaire aux investissements de l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et de la Banque Mondiale dans cette région afin de maximiser la croissance des enfants et la prévention de la malnutrition chronique.

« Le Japon figure parmi les références mondiales en matière de réussite agricole, un partenaire privilégié de Madagascar qui ne cesse d'apporter son soutien dans le domaine de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. La signature de ce nouveau projet arrive à point nommé en ce contexte difficile lié au Covid-19 et où Madagascar se dote d'un Programme plus ambitieux pour avancer vers l'autosuffisance alimentaire de sa population et augmenter la consommation de produits riches en protéines » explique Lucien Ranarivelo, ministre de l'Agriculture, de l'Élevage et de la Pêche.

Plus de la moitié (55%) des enfants de moins de cinq ans de la Région Amoron'i Mania présente un retard de croissance, soit près de 60,000 enfants. C'est une des régions les plus affectées par ce fléau à Madagascar.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.