Angola: Le Ministère de l'intérieur veut plus de respect des droits de l'homme

Benguela (Angola) — Le délégué du ministère de l'intérieur dans la province de Benguela, Aristófanes dos Santos, a exhorté mercredi, le personnel du Service de Migration et Étrangers (SME) à opter pour le respect des droits de l'homme dans le traitement des expatriés en situation légale et illégale.

Selon le responsabçe, qui s'exprimait à l'ouverture du Conseil consultatif élargi local du SME, la prévention et l'élimination de tous les risques pour l'intégrité de la frontière du pays et de la province en particulier, dépendent de l'application de la loi et de la mobilisation des moyens techniques et humains nécessaires.

Pour le responsable, le respect et l'application stricte de la législation en matière d'immigration garantissent l'interprétation correcte des règles en vigueur en Angola et la lutte contre la criminalité à ce niveau.

A cet effet, il a recommandé au personnel du SME d'être intègres et à l'abri des abus, de la corruption ou d'autres phénomènes qui affectent l'exécution de sa mission.

Dans ce sens, il a exigé une gestion correcte et un contrôle des flux migratoires, assurant la sécurité des frontières nationales.

Compte tenu de la situation de la pandémie du covid-19 auquel le monde et le pays sont affrontés, le responsable a conseillé le Service de Migration et Étrangers à garantir l'inviolabilité et la sécurité des frontières terrestres, maritimes, fluviales et aériennes du territoire angolais et à respecter les dispositions administratives et fiscales prévues par la loi.

Durant deux jours, les participants au conseil discuteront des thèmes tels que le trafic d'êtres humains, l'enregistrement d'entreprises qui abritent des citoyens étrangers, la situation actuelle concernant le contrôle de séjour, enregistrement et contrôle des mineurs étrangers et la situation des églises légales et illégales qui hébergent des étrangers.

La réunion est dirigée par le directeur provincial du SME, le commissaire de migration António Lobo do Nascimento.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.