Soudan: Kabashi confirme le rôle de l'administration indigène dans la coexistence pacifique

Khartoum — Le membre du Conseil Souverain Lt-Gen Shamsuddin Kabashi a affirmé que l'État est prêt et soutient toutes les initiatives qui contribuent à promouvoir la paix et à établir la sécurité et la stabilité dans le pays.

C'était lorsqu'il a reçu jeudi dans son bureau du Palais républicain, l'initiative de l'émirat de toutes tribus de Dar Hamar.

Le prince Monem Abdel-Gadir Mansour, sous-secrétaire de l'émirat des tribus Dar Hamar a expliqué; L'initiative vise à établir une conférence complète pour tous les leaders de tribus du Soudan pour discuter les questions les plus importantes, pour trouver des solutions radicales à tous les problèmes tribaux dans différentes régions; Notant qu'un document sera signé contraignant pour toutes les tribus, afin de préserver la paix et la coexistence pacifique entre les différentes composantes; et renforcer le tissu social.

M.Monem a déclaré que l'administration indigène devrait œuvrer pour ouvrir la voie à une coexistence pacifique entre les différentes composantes, faisant allusion que le pays traverse une étape exceptionnelle, qui nécessite les efforts concertés de tous les groupes du peuple soudanais afin de jouer un rôle positif vers la paix et l'édification de la nation.

Le prince Menem a appelé toutes les parties à accélérer leur adhésion au processus de paix afin que le peuple soudanais puisse jouir d'un État fort qui parraine les droits de citoyenneté et de coexistence pacifique entre les peuples du même pays.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.