Algérie: Sétif - Protestation des agents de la direction de réalisation des projets de l'ERGR Aurès pour des salaires impayés

Setif — Les agents de la direction de réalisation des projets de Sétif relevant de l'entreprise régionale de génie rural, (ERGR-Aurès) dépendant du groupement de génie rural (GGR) d'Alger ont observé jeudi à Sétif, un mouvement de protestation revendiquant leurs trois mois de salaires impayés, a-t-on constaté.

Prés de 50 agents polyvalents et d'atelier ont brandi à l'entrée principale du parc de matériel de la cité "Cheminot" du centre ville, des banderoles réclamant leurs salaires ainsi que l'annulation des contrats de durée déterminée (CDD).

De son côté, le secrétaire du syndicat de l'ERGR- Aurès, Samir Boukhadra a précisé à l'APS, que ce mouvement de protestation, qui se poursuit pour le 3e jour consécutif intervient suite au "non versement des salaires des employés depuis le mois d'avril dernier" et pour revendiquer également" l'annulation des contrats à durée déterminée fixés à 3 mois et réduits actuellement à un mois".

Une pétition signée par 48 employés de la direction de réalisation des projets de Sétif exigeant le retrait de confiance du syndicat de l'ERGR-Aurès, qui "n'assume pas ses responsabilités" a été présentée.

De sa part, le directeur des projets de Sétif, Salih Boucherit a tenu à rassurer les travailleurs quant au "versement des arriérés des salaires dès le recouvrement de l'entreprise de ses créances auprès de ses clients", ajoutant que l'opération de recouvrement a été retardée à cause de la situation sanitaire exceptionnelle marquée par la propagation du Covid-19.

Le même responsable a assuré que l'entreprise "n'a pas du tout l'intention de réduire le nombre des travailleurs".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.