Cote d'Ivoire: En deuil suite au décès d'Amadou Gon Coulibaly, le RHDP se doit de se trouver un autre candidat à la présidentielle

A 3 mois de la présidentielle, le premier ministre, chef du gouvernement Ivoirien et candidat du parti au pouvoir pour le compte du présidentiel 2020, Amadou Gon Coulibaly, a succombé à un malaise au conseil des ministres le mercredi 8 juillet à 61ans.

« J'ai la profonde douleur de vous annoncer que le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly nous a quitté en ce début d'après-midi après avoir pris part au conseil des ministres », a déclaré Patrick Achi, le secrétaire général de la présidence, lisant à la télévision publique un communiqué du président Alassane Ouattara.

En effet, il prenait part à son tout premier conseil des ministres après un séjour de deux mois en France pour des raisons de santé.

Il faut rappeler que c'est celui que le président Alassane Ouattara avait choisi pour représenter le parti RHDP le 31 octobre prochain. « La Côte d'Ivoire est en deuil. Je salue la mémoire d'un homme d'Etat, de grande loyauté, de dévouement, et d'amour pour la patrie.

Avec la disparition d'Amadou Gon Coulibaly, la Côte d'Ivoire perd un modèle pour la jeunesse, un exemple de compétence, d'ardeur au travail et d'abnégation », a déclaré le président.

Plusieurs personnalités et institutions de différents pays ont rendu hommage au ¨Lion¨. « J'ai appris avec une immense tristesse le décès de M. Amadou Gon Coulibaly, Premier Ministre, chef du gouvernement de Côte d'Ivoire, un homme d'Etat et un ami du Togo. Puisse-t-il reposer en paix ! », a écrit le président Faure Gnassingbé dans un tweet.

Cette disparition de l'homme laisse un siège vacant car aucun nom n'est encore annoncé en ce qui concerne le remplaçant d'Amadou.

Ce Jeudi, Adama Bictogo, le directeur exécutif du RHDP, était l'invité de France 24, et assure que « toutes les options [étaient] sur la table », sans oublier la possibilité d'une candidature d'Alassane Ouattara.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.