Cote d'Ivoire: Décès du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly - La réaction de la CGECI

communiqué de presse

C'est avec une profonde consternation et une vive émotion que nous avons appris la disparition de Son Excellence Monsieur Amadou Gon Coulibaly, Premier Ministre, Ministre du Budget et du Portefeuille de l'Etat, Chef du Gouvernement, survenue le 08 juillet 2020 à Abidjan.

En cette terrible circonstance, le Conseil d'administration de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d'Ivoire (CGECI), se joint à l'ensemble des organisations et des forces vives de la nation, pour adresser ses condoléances les plus attristées à Monsieur le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, au Gouvernement et à l'ensemble de la nation ivoirienne ainsi durement éprouvée.

Les mots ne suffisent pas à exprimer l'immense tristesse et la douleur profonde que nous ressentons en cette pénible circonstance.

Travailleur infatigable et réformateur hors pair, le Premier Ministre n'a ménagé aucun effort, pour soutenir le secteur privé, en veillant personnellement à l'émergence d'un environnement des affaires propice aux investissements. Sa disparition est une perte incommensurable pour le secteur privé ivoirien.

Nous gardons du Premier Ministre Gon Coulibaly, l'image d'un allié du monde de l'entreprise, qui a su instaurer un dialogue public-privé constant et efficace, au service du développement durable de la Côte d'Ivoire.

Présidant personnellement le Conseil de Concertation Etat Secteur-Privé, honorant de sa présence plusieurs évènements organisés par la CGECI, et n'hésitant pas à recevoir les représentants du Patronat pour recueillir leurs avis, le Premier Ministre a instauré une ère de relations constructives entre le public et l'univers des entreprises. Il a contribué ainsi, de façon significative à l'essor d'un secteur privé dynamique et compétitif.

Nous saluons, particulièrement, ce sens de l'écoute du Premier Ministre, qui a bien voulu prendre en compte les préoccupations des entreprises dans le Plan de soutien économique, social et humanitaire décidé pour faire face à la crise liée à la COVID-19.

La CGECI perd un soutien de taille fermement engagé dans la promotion des champions nationaux et l'appui multiforme aux entreprises ; un leader pragmatique profondément convaincu du rôle primordial du secteur privé comme acteur clé de la transformation structurelle de l'économie, de la création de richesses et de la réduction de la pauvreté.

En rendant solennellement hommage à ce grand homme d'Etat dont l'abnégation au travail et le dévouement à la nation constituent une source d'inspiration pour nous tous, et pour la jeunesse en particulier, nous adressons, au nom du Conseil d'Administration de la CGECI, nos sincères condoléances à sa famille éplorée, à son épouse et à ses enfants.

Puisse l'âme de cet illustre serviteur de la Côte d'Ivoire reposer en paix !

Le Président de la CGECI

M. Jean-Marie ACKAH

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.