Angola: COVID-19 - "Novo Hotel" à Huila sous clôture sanitaire

Lubango — L'unité hôtelière "Novo Hôtel" de Lubango est, depuis 00h00 de ce jeudi 9 juillet, sous clôture sanitaire et policière, en raison de la suspicion d'accueillir, en ce moment, d'au moins 12 personnes qui ont violé les frontières interdites de Luanda.

Selon une source du Département de Santé Publique et Contrôle d'Endémies, la mesure a été prise après une plainte, ce qui a fait que les autorités ont encerclé l'hôtel et ce jeudi, dans la matinée, des échantillons biologiques ont été prélevés sur des clients pour tester le covid-19.

La même source a souligné que la clôture restera jusqu'à ce que les résultats des tests de laboratoire soient déterminés. En raison de cette clôture, le gouvernorat provincial s'est réuni avec le Bureau de la Santé et de la Police nationale depuis 7 heures du matin, avec un ordre du jour secret.

Contacté par l'Angop, l'employée de l'hôtel susmentionné, situé dans le centre de Lubango, Egilda Dias, a déclaré avoir été surprise par la clôture de l'hôtel, empêchée d'y accéder, tandis que d'autres collègues qui ont passé la nuit ne peuvent pas sortir.

Elle a expliqué que «l'hôtel a un taux d'occupation raisonnable, la plupart des occupants venant de Luanda, province sous clôture sanitaire, pour être l'épicentre de la pandémie, avec au moins trois cents infections.

Huíla dispose d'un laboratoire de type PCR-RT donné par le Portugal depuis lundi, à l'Hôpital Central do Lubango, qui prévoit de commencer à tester le Covid-19 d'ici 11 jours.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.