Sénégal: La criminalité sur une tendance baissière depuis janvier

Dakar — Le Bureau des relations publiques de la police nationale a fait état jeudi d'une tendance baissière de la criminalité au Sénégal depuis janvier dernier, avec "un taux d'élucidation de plus de 98% pour des crimes généralement de nature passionnelle et domestiques".

"L'examen de l'évolution de la criminalité permet de conclure à une tendance baissière depuis le mois de janvier 2020 avec un taux d'élucidation de plus de 98% pour des crimes généralement de nature passionnelle et domestiques", indique-t-il dans un communiqué parvenu à l'APS.

"Au lendemain de la levée de l'Etat d'urgence et du couvre-feu, la Police nationale, soucieuse de la pérennisation de ses tâches régaliennes, s'est inscrite dans la régularité des opérations de sécurisation classique d'envergure et spécifiques du genre « Sam Sounou Karangué » ", souligne la même source.

Le bureau des relations publiques de la police rappelle que ces opérations avaient été organisées "dans les circonscriptions de Touba et de Mbacké pour non seulement lutter contre le sentiment d'insécurité mais également prévenir l'insécurité réelle".

"Parallèlement à cette action, relève-t-il, la Police nationale mène quotidiennement des actions de lutte contre la pandémie du coronavirus conformément aux nouvelles orientations présidentielles : port obligatoire de masque, lutte contre les rassemblements dans les lieux de loisirs..."

A cela s'ajoute "l'accompagnement" au profit des "ministères sectoriels  ainsi qu'aux autorités administratives et locales".

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.