Sénégal: Plus de 40 millions de FCfa aux acteurs économiques de Diourbel

9 Juillet 2020

Dans le cadre du programme d'appui sectoriel Covid-19, le Ministère de la Microfinance et de l'Économie sociale et solidaire a octroyé 40.300.000 FCfa aux acteurs économiques de la région de Diourbel. La remise de l'enveloppe a eu lieu à Baba Garage mardi dernier.

La Ministre de la Microfinance et de l'Économie sociale et solidaire, Zahra Iyane Thiam, a remis, hier, un financement de 40.300.000 FCfa aux acteurs économiques de Diourbel dans le cadre du programme d'appui sectoriel Covid-19.

«Cette enveloppe devra contribuer au maintien ou à la relance des activités suivant le modèle entrepreneurial de l'économie sociale et solidaire afin de les rendre plus solides, plus résilients et plus compétitifs», a indiqué la ministre lors de la cérémonie au Centre privé polyvalent d'entrepreneuriat féminin de Baba Garage.

Revenant sur le choix de cette localité, la Ministre de la Microfinance et de l'Économie sociale et solidaire, Zahra Iyane Thiam, révèle que 10 sur les 40 millions de FCfa sont destinés aux 17 regroupements de femmes et de jeunes de la localité afin de redynamiser leurs activités pour une reprise économique durable.

D'ailleurs, elle s'est réjouie de l'existence d'un Centre privé de développement social et économique à Baba Garage.

«Dans le cadre de tournée de vulgarisation de notre programme d'appui sectoriel, nous avons le plaisir de visiter une initiative locale qui mérite toute notre attention car elle épouse, dans bien des sens, le modèle entrepreneurial de l'économie sociale et solidaire que nous ne cessons de promouvoir», a-t-elle argumenté.

En effet, le centre a su transformer les défis sociaux de la communauté en opportunité économique grâce à une approche solidaire qui met l'accent sur les jeunes et les femmes au service du développement local, de la lutte contre l'exclusion et de la précarité de l'avis du ministre. D'ailleurs, une subvention de deux millions est accordée au centre, a-t-elle informé.

«Ce centre regroupe des femmes et des jeunes issus des 20 villages environnants organisés en groupements et qui travaillent en commun autour de différentes activités génératrices de revenus comme la teinture, la saponification et la javellisation, la transformation de produits locaux, le maraîchage et l'arboriculture qu'ils commercialisent ensuite pour subvenir à leur besoin et ceux de leur famille», explique la Directrice Fatou Gorden.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.