Cote d'Ivoire: Présidentielle 2020 - Le Rhdp engagé à triompher pour honorer la mémoire de Gon Coulilaby

Une victoire dédiée à la mémoire du "Lion". C'est sous cet angle que le Rhdp entrevoit son éventuel triomphe à l'élection présidentielle. Hier, le directeur exécutif de ce parti politique, Adama Bictogo, au sortir d'une rencontre expresse pour rendre hommage à Amadou Gon Coulibaly, décédé le mercredi 8 juillet, a demandé aux militants et cadres « en qui se trouve un peu d'Amadou Gon Coulibaly » à traduire en acte cette volonté dans les urnes au cours du scrutin d'octobre.

« Amadou Gon reste pour nous le candidat spirituel. Autant nous souhaitons à travers sa victoire honorer le Président Alassane Ouattara, autant aujourd'hui en fonction de la décision qui sera prise, le Rhdp doit gagner l'élection présidentielle pour commémorer la mémoire d'Amadou Gon Coulibaly et lui retourner sa dignité », a-t-il déclaré.

Adama Bictogo a, en outre, fait savoir que relativement au choix de la personnalité devant représenter dorénavant le parti au pouvoir à cette échéance et à trois semaines des dépôts de candidature, une réunion du conseil politique présidée par le Président Alassane Ouattara est prévue les jours qui viennent en vue de statuer sur la question.

« Mais à ce stade, je ne peux vous dire qu'elle est l'option définitive. Mais en tout état de cause, le choix sera un choix de rassemblement, qui ne divise pas et qui permettra au Rhdp de maintenir la cohésion, la vitalité existante et le maillage du terrain tel qu'il a été fait et qui a été constaté pendant la révision de la liste électorale. Ce maillage se fera donc autour du candidat à venir », a-t-il informé.

Le premier responsable de la direction exécutive des houphouétistes a soutenu que la machine avait été mise en branle pour accompagner Amadou Gon Coulibaly qui avait été plébiscité pour défendre les couleurs de leur alliance.

Mais qu'avec sa disparition brutale et surprise, la situation a changé et appelle à une nouvelle analyse des enjeux dans l'optique de porter le choix sur un nouveau candidat.

« Si on se souvient du discours du Président à Katiola, il n'avait pas exclu au cas où. Mais aujourd'hui la situation est différente. Elle est cause de décès. Comme dans tous les évènements de cas de forces majeures, il est clair que là, nous devons revisiter l'analyse qu'il avait faite à l'époque », a-t-il rappelé.

Interrogé s'il y a des chances que le Président Ouattara se repositionne dans le starting bloc pour concourir lors de cette consultation, Adama Bictogo a clarifié : « Nous ferons part au Président de la position du parti.

Après cet évènement douloureux, le parti se fera fort de refaire son analyse. Et fort de cette analyse, si l'option veut que ce soit lui ou que ce soit un autre, le parti se fera fort de le lui traduire. Tout est possible aujourd'hui ».

Adama Bictogo a, par ailleurs, affirmé que le Rhdp est certes affligé par le décès de son candidat, mais reste mobilisé sur le terrain grâce au travail de maillage qui a été fait.

Concernant l'état d'esprit du Chef de l'État, il a confié qu'il est dévasté par la perte de son proche collaborateur de plus de 30 ans. « Humainement, il est affecté et au plan politique aussi », a-t-il fait savoir.

Il a également déclaré que la disparition du champion du Rhdp à cette échéance est un coup dur pour les militants qui l'avaient déjà installé dans leur mémoire.

« Vous savez, je viens d'une tournée dans le pays. Dans la conscience collective de nos militants, Amadou Gon Coulibaly était installé. Ce n'est pas facile après 30 ans, recommencer une vie.

La perte de Gon Coulibaly, c'est comme un recommencement pour nous. Mais nous devons rester forts. Amadou Gon Coulibaly est un homme d'honneur. Il est mort à la tâche.

Le sens du devoir nous impose que nous ayons rapidement un candidat pour répondre aux attentes des Ivoiriens », a-t-il invité.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.