Burkina Faso: Election à la FBF - Amado Traoré dévoile son Action V.I.T.A.L.E.

Vivacité, Innovation, Transparence, Ambition, Loyauté et Esprit d'équipe ou encore «Action V.I.T.A.L.E.».

C'est avec ce programme qu'Amado Traoré, candidat à la présidence de la Fédération burkinabè de football, veut séduire les électeurs. Il a déroulé son plan d'action pour les 4 années à venir le jeudi 9 août 2020.

Après Mory Sanou qui a fait une sortie la semaine écoulée à Bobo-Dioulasso, Amado Traoré est le 2e candidat au poste de président de la Fédération burkinabè de football à lever un coin du voile sur son programme.

Pour l'occasion, le PCA de Majestic Sporting club, entouré de tout son staff, a présenté l'«Action vitale», son plan quadriennal et même au-delà, grâce auquel il veut donner un autre visage au football burkinabè.

Dans la salle, la soixantaine de journalistes était minoritaire à côté des partisans du candidat. Des responsables de clubs en passant par les supporters, personne ne voulait se laisser raconter ce moment.

Ni Mahamadi Kouanda, vêtu aux couleurs de l'EFO, ni encore moins Noufou Ouédraogo, dans son traditionnel «vert» ASFAsien n'ont marchandé leur présence.

Rahim Ouédraogo, coordonnateur de la campagne dans le Grand-Ouest, et Aboubacar Sarambé, président de l'ASFB, ont effectué le déplacement à Ouagadougou.

Revenons au programme : Action V.I.T.A.L.E s'articule autour de 5 axes principaux, à savoir améliorer la gouvernance du football, renforcer les compétences des acteurs et dynamiser les compétitions et métiers du football ; renforcer les infrastructures et les équipements du football ; mobiliser les ressources et financer le football ; créer des possibilités de partenariats et de diplomatie sportive en faveur du football.

Ce programme a fait l'objet d'une présentation PowerPoint par Boukary Sawadogo, l'un des lieutenants du candidat.

«Nous avons pris toutes les disposition pour notre candidature»

Pour sa mise en œuvre concrète, Amado Traoré, s'il est élu le 22 août prochain, va dérouler son plan en 3 étapes qui sont l'enrichissement et la validation du plan stratégique, l'élaboration d'un plan d'action opérationnel et sa mise en œuvre pratique.

Le chantre de l'Action Vitale ne foule pas aux pieds les valeurs qu'il accorde à la gestion du football. Il l'a baptisé TIRES : Tolérance dans la conduite des activités; Innovation dans les actions, Respect mutuel dans l'animation, Esprit d'équipe dans la conduite des activités et Solidarité dans l'action.

C'est d'un ambitieux programme que le candidat recalé de 2016 compte faire profiter au football burkinabè. Il va coûter 15 milliards de francs.

Et pour le financer, il compte s'appuyer sur les partenariats, les fonds alloués à la FBF par la CAF et la FIFA et aussi les subventions du ministère des Sports.

«Même si nous ne savons pas ce qu'il y a comme fonds à la Fédération, nous comptons tout de même revitaliser le football burkinabè avec de grands moyens.»

Mais Amado est-il sûr d'être candidat eu égard au rejet de son dossier en 2016? Sa réponse est claire : «Les gens s'étaient préparés pour que nous ne puissions pas valider notre candidature avec les parrainages des ligues et autres choses, mais nous avons pris toutes les dispositions depuis bien longtemps» a-t-il conclu.

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.