Sénégal: Condamné à trois mois ferme - Karim Xrum Xax bénéficie d'une liberté provisoire

9 Juillet 2020

La Cour d'appel de Dakar a écourté, hier, la peine de l'activiste Abdou Karim Guèye dit Karim Xrum Xax, condamné à trois mois ferme le 13 mai dernier.

L'activiste Abdou Karim Guèye dit Karim Xrum Xax est libre depuis hier. Condamné le 13 mai dernier à trois mois ferme, il devrait sortir de prison le 11 août prochain.

Mais, hier, la Cour d'appel de Dakar lui a accordé la liberté provisoire. La demande a été introduite par ses avocats qui avaient également formulé un appel contre le jugement déclarant leur client coupable de provocation à un attroupement armé et outrage à agent.

Au cours de leurs plaidoiries, les conseils du responsable du mouvement «Nittu Deug» ont expliqué que leur demande est motivée par des raisons humanitaires car leur client est malade. «Quand on le jugeait le 13 mai, il était à sa quatrième opération.

Malgré son état de santé fragile, il a été condamné à une peine ferme», a soutenu Me Cheikh Khoureyssi Bâ, qui ajoute «que la condamnation était sans objet puisque deux jours après la sortie de l'activiste, le Chef de l'État a ordonné la réouverture des mosquées».

Son confrère Me Babacar Ndiaye de renchérir : «Nous vous sollicitons pour des raisons humanitaires compte tenu de son état de santé précaire. Il y a des urgences car il doit être assisté par sa famille. Il s'y ajoute que sa liberté provisoire ne pourrait pas créer de troubles à l'ordre public».

Me Sayba Danfakha s'est joint à la plaidoirie de ses confrères. Soutenant qu'il n'a pas «d'observations particulières», l'avocat général s'est rapporté à la décision de la Cour qui, après délibéré, a accédé à la demande des avocats.

Abdou Karim Guèye a été arrêté le 9 mai dernier suite à la diffusion d'une vidéo dans laquelle il s'indignait de l'arrestation de l'imam de Léone Niassène, mais surtout de la fermeture des mosquées à cause de la Covid-19.

L'activiste invitait aussi les populations à désobéir aux policiers et gendarmes qu'il n'a pas manqué de traiter de francs-maçons.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.