Congo-Kinshasa: Limete - Vives altercations entre les militants de l'UDPS et les forces policières

Foulant aux pieds les mesures prises et annoncées par Gentiny Ngobila, Gouverneur de la Ville-province de Kinshasa, et Gilbert Kankonde, VPM et Ministre en charge de l'Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières, les militants de l'UDPS et alliés se sont mobilisés massivement dans les rues de la Capitale Congolaise, ce jeudi 09 juillet 2020, en vue de protester et exiger l'annulation de l'entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la CENI par l'Assemblée Nationale. Ils la justifient par le fait que ce dernier, ayant travaillé aux côtés de trois précédents présidents de la CENI (Malu Malu, Ngoy Mulunda et Nangaa), ne tiendra que des élections de 2023 chaotiques comme il en fut le cas avec celles de décembre 2018.

Entamant leur marche de protestation de l'Echangeur de Limete à l'hémicycle du Parlement, situé dans la commune de Lingwala, les militants de l'UDPS et alliés se sont vus bloquer au niveau de la 1ère rue Limete Funa par des barricades policières qui, du reste, ont aussi encerclé le Parlement.

Dans la foulée, comme il en était bien prévisible, il y a eu lancement des gaz lacrymogènes et jet des projectiles entre ces deux camps opposés tant dans la démarche que dans son exécution. Egalement, il est signalé le décès de trois militants de l'UDPS et qu'Augustin Kabuya, Secrétaire général du parti présidentiel, dénonce et en appelle à la révocation de Gilbert Kankonde, membre du gouvernement de coalition.

Siège du PPRD saccagé

Par contre, le siège interfédérale du PPRD, dans cette même commune de Limete, s'est vue saccagé et incendié par des personnes non autrement identifiées, pendant le déroulement de la marche dite pacifique. Des enquêtes seront certainement menées en vue de les traquer à la régulière les auteurs de ce forfait.

A Kolwezi, dans la province du Lualaba, il y a eu aussi affrontement entre les militants de l'UDPS et de l'UNAFEC face à ceux du Front Commun pour le Congo (FCC). Ce qui a contraint les autorités provinciales à ordonner leur dispersion par les forces policières.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.