Congo-Brazzaville: Festim-Brazza - Des kits de protection pour accompagner la 3ème édition de l'évènement

Composé de cinq-cents masques et d'une centaine de gels hydro-alcooliques, le don octroyé par la fondation Darius Bouya au comité d'organisation du Festival des images de Brazza (Festim-Brazza) contribuera au respect des mesures barrières contre la Covid-19 lors du déroulement de la manifestation culturelle et touristique.

Cette année, du 1er au 10 août le Festival des images de Brazzaville se tiendra dans un contexte inhabituel lié à l'impact de la crise sanitaire due à la Covid-19. Alors que les cas de contamination sont en train de grimper à grande vitesse avec à ce jour plus de 1600 cas confirmés de coronavirus au Congo, le Festim-Brazza veut tenir son pari de réaliser l'événement et cela dans le strict respect des mesures barrières contre la pandémie. Rassemblement de cinquante personnes maximum, port obligatoire du masque, dispositif de lavage régulier des mains, gels hydro-alcooliques, distanciation physique.

A en croire Claudio Sama Kenegui, promoteur administrateur général du Festim-Brazza, bien que frappée par la crise de Covid-19, l'économie culturelle, surtout l'industrie du spectacle, ne peut pas s'éteindre. Elle doit plutôt se réinventer en trouvant des alternatives. « C'est exactement notre vision pour cette édition particulière. Nous sommes heureux de recevoir ce geste venant de la part de la fondation Darius Bouya. Les masques et gels hydro-alcooliques reçus serviront à poursuivre notre élan de solidarité à l'endroit des artisans congolais qui prendront part à l'événement », a-t-il ajouté.

Pour le président de la fondation Darius Bouya, il était essentiel en tant que partenaire d'apporter sa pierre à l'édifice pour réussir cette édition qui s'annonce délicate à cause de la pandémie de Covid-19. Il a indiqué que le don servira tant soit peu d'épargner la vie des officiels qui assisteront à la manifestation ainsi que celle des artistes et artisans, sans lesquels le rendez-vous ne peut avoir lieu.

De plain-pied dans les préparatifs de la troisième édition du Festim-Brazza, le comité d'organisation promet de rendre bientôt disponible la programmation de l'événement. Compte tenu des restrictions sanitaires et sécuritaires imposées dans plusieurs pays, le festival ne connaîtra pas la participation d'artistes résidant hors du Congo. Notons que ce festival est un événement culturel entre plusieurs communautés résidantes au Congo qui fait la promotion du tourisme culturel à travers la diplomatie.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.