Ile Maurice: Cambriolages en série à Eau Coulée - Un jardinier coffré

Il a été mis hors d'état de nuire. Randir Bundhoo Ramoodoo, un jardinier de 45 ans, a été arrêté mardi lors d'une opération par le Crime Intelligence Office dirigé par le sergent Gopychand.

Le quadragénaire est suspecté d'être impliqué dans une série de cambriolages dans la région d'Eau Coulée. Il est passé aux aveux dans deux cas et devra être interrogé concernant d'autres vols.

Questionné par la Criminal Investigation Division (CID) d'Eau Coulée, Randir Bundhoo Ramoodoo a relaté avoir fait irruption chez une habitante de la localité le 1er juin. La femme qui est employée de maison et est âgée de 58 ans avait alerté la police après un cas de cambriolage. En rentrant chez elle, la quinquagénaire avait découvert que sa maison avait reçu une visite. On avait brisé un panneau de vitre sur la porte de son garage pour avoir accès à l'intérieur de sa chambre. On avait fait main basse sur une somme de Rs 36,000 ainsi que des bijoux. La valeur des objets volés est estimée à environ Rs 230,000.

Lors de son interrogatoire Randhir Bundhoo Ramoodoo aurait avoué aux enquêteurs avoir aussi tenté de cambrioler une maison à Allée Brillant, Floréal. Il a expliqué qu'il n'a pas pu mettre son plan à exécution car le propriétaire des lieux l'avait surpris. Il s'est alors enfui. En effet, l'occupant de la maison, un homme âgé de 26 ans, en avait alerté la police. Entendant le son de vitre brisée, il est allé s'enquérir et a vu un homme prendre la poudre d'escampette.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.