Angola: Le Président de la République pour l'élargissement de la coopération avec São Tomé et Principe

Luanda — Le Président de la République d'Angola, João Lourenço, a souligné jeudi la nécessité d'élargir et d'approfondir la coopération entre l'Angola et São Tomé et Principe.

Dans un message adressé à son homologue Evaristo do Espírito Santo Carvalho, à l'occasion du 45e anniversaire de l'indépendance nationale de São Tomé et Principe, le Chef de l'État angolais réaffirme que les deux pays ont une histoire et une trajectoire politique similaires, qui servent d'élément qui relient les deux peuples.

Selon l'homme d'État, il faut parcourir un chemin ensemble, en vue de mettre en œuvre un large éventail de projets d'intérêt commun, visant le progrès, le développement et le bien-être des citoyens.

Dans la lettre João Lourenço a reconnu les efforts déployés par les fils courageux de São Tomé et Principe qui, dès le plus jeune âge, se sont battus pour la liberté et la construction d'un pays stable et prospère doté d'une démocratie solide et exemplaire.

L'Angola et São Tomé et Principe ont paraphé, en 1995, un accord de protection réciproque des investissements, en vue de créer des conditions pour encourager les initiatives privées et renforcer la coopération économique entre les deux États.

Dans le cadre de ce partenariat, des investissements angolais ont été réalisés à São Tomé et Principe, parmi lesquels l'achat, en 1990, de la brasserie Rosema, grâce à un investissement réalisé, par appel d'offres international, par l'homme d'affaires Melo Xavier.

Les deux pays, qui coopèrent dans les domaines politique, diplomatique et économique, sont membres de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) et des Pays africains de langue officielle portugaise (PALOP).

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.