Angola: Suspension de paiement des frais scolaires dans l'enseignement public et privé

Luanda — Le paiement des frais scolaires en Angola a été suspendu jeudi sur décision du Gouvernement, et la mesure concerne toutes les institutions d'enseignement publiques, publico-privées et privées.

En avril dernier, dans le cadre de la déclaration de l'état d'urgence, le gouvernement avait déterminé la perception, jusqu'à 60 pourcent dans les institutions d'enseignement privées, et jusqu'à 25 pourcent dans les institutions publico-privées et privées.

Un Décret exécutif conjoint (numéro 201/20) des ministères de l'Administration publique, Emploi et Sécurité sociale, de l'Education et de l'Enseignement supérieur, science, technologie et innovation, précise que la suspension de paiement des frais scolaires touchait tous les sous-systèmes de l'éducation, enseignement et formation professionnelle.

Ainsi, les prestations mensuelles relatives à la période d'observation de l'état d'urgence devront être retranchées sur le calendrier scolaire réajusté.

Par ailleurs, dans le Décret conjoint, le gouvernement souligne que la reprise des activités scolaires, académiques et de formation professionnelle dépendait de l'évolution épidémiologique de la pandémie du Covid-19 dans le pays.

Lors de la publication du Décret présidentiel sur la Situation de calamité, en vigueur en Angola depuis le 26 mai, le gouvernement avait défini la reprise graduelle des cours, à compter du 13 juillet, pour le l'enseignement supérieur et le deuxième cycle de l'enseignement secondaire, soit de 10ème à la 12eme classe.

Pour le premier cycle de l'enseignement secondaire (7ème à 9ème classe) et l'école primaire (de la maternelle à 6ème classe), les cours devraient, à l'origine, reprendre le 17 juillet.

En Angola, les cours ont été suspendues depuis fin mars 2020, au moment où le pays notifiait les deux premiers cas positifs du nouveau Coronavirus (Covid-19).

Depuis, le pays suit les règles de biosécurité, qui impliquent, entre autres, la distance physique entre individus, le port des masques chirurgicales et le lavage des mains ou désinfection fréquente des mains avec de l'alcool gel, à la longueur de la journée.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.