Angola: COVID-19 - Rapatriement de plus de sept mille ressortissants de la RDC

Dundo — 7.471 citoyens de la République démocratique du Congo (RDC) ont été arrêtés et rapatriés dans leur pays d'origine au cours des deux derniers mois dans le cadre d'une opération conjointe entre la Police des gardes-frontières (PGF) et le Service des migrations et des étrangers (SME), dans la province de Lunda Norte, pour violation de la frontière.

En ce qui concerne la prévention et la lutte contre la propagation du Covid-19, le Gouvernement angolais a imposé des mesures, notamment la fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes, autorisant uniquement la circulation des véhicules transportant des produits du panier de base, médicaments et matériaux de construction. Malgré ces restrictions, les forces de défense et de sécurité de l'Angola ont fait face à de nombreux défis en matière d'immigration, car les immigrés congolais empruntent des sentiers pour atteindre le territoire de Lunda Norte.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.