Maroc: La CNDP met en place DATA-TIKA

Trois programmes destinés à la protection des données à caractère personnel

La Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP) a mis en place jeudi des programmes intitulés DATA-TIKA dans le but de protéger le citoyen au sein de l'écosystème numérique.

Ces programmes se déclinent en trois formules, à savoir DATA-TIKA Entreprises, DATA-TIKA Institutions publiques et DATA-TIKA Associations & ONG, destinés aux secteurs privé et public ainsi qu'à la société civile, fait savoir un communiqué de la CNDP.

Les programmes DATA-TIKA permettront à l'adhérent d'alimenter, de façon proactive, les approches terrain de la CNDP, au lieu de se contenter de comprendre les actions à mener pour être en conformité avec la loi 09-08, explique la même source.

Il s'agira d'élaborer, suite à quelques ateliers de travail avec la CNDP, un rapport pour répondre à trois questions, en l'occurrence les leviers nécessaires pour l'émergence d'une économie de la donnée, et la place occupée par les données à caractère personnel ainsi que la manière de valoriser les « actifs data » existants et les mécanismes de protection à envisager pour assurer, à la fois, respect de la vie privée, encouragement de l'innovation et incitation à l'investissement, poursuit-on.

Selon le communiqué, le rapport devra également évoquer la manière de "mettre à jour nos compréhensions et nos acceptations au sujet des frontières entre vie privée et vie publique, entre données à caractère personnel et données à caractère non personnel".

La digitalisation est, depuis plusieurs années, et en particulier depuis la crise du Covid-19, un enjeu stratégique indiscutable, explique la CNDP, notant que la protection des données à caractère personnel constitue, aujourd'hui, la pierre angulaire de toute politique de transformation numérique.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.