Madagascar: Maevatanàna - Un soldat meurt d'un tir accidentel

Consternant. Un soldat de deuxième classe travaillant pour la Zone rurale prioritaire de sécurité (ZRPS) est décédé des suites de ses blessures, dans la nuit de mercredi, dans le dis tric t de Maevatanàna.

D'après la gendarmerie locale, ce militaire se trouvait seul à la maison, en train de manier son fusil. Ses collègues l'attendaient à l'extérieur. Vers 19 heures où ils s'apprêtaient à partir pour une patrouille, un coup de feu a soudainement retenti de l'intérieur. Ses frères d'armes ont rapidement accouru pour le voir. Il avait reçu une balle dans la jambe. Sur le moment, il a été amené au chef-lieu du district pour être soigné à l'hôpital. Il a malheureusement perdu beaucoup de sang et fini par rendre son dernier souffle.

Les informations ébruitées ont révélé qu'il s'agissait d'un tir accidentel. Tout de même, une enquête a été ouverte pour en savoir davantage.

Le jeune soldat, habitant de Sabotsy Namehana, a dû être enterré à Maevatanàna, à cause des mesures très strictes face à la propagation du coronavirus dans la capitale. Des membres de sa famille ont pu rejoindre le Betsiboka pour assister aux funérailles, suivant les explications reçues auprès de la gendarmerie.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.