Madagascar: Santé - Tendance haussière du prix des médicaments

La fluctuation de l'ariary impacte directement le pouvoir d'achat de la population. Avec l'état d'urgence sanitaire qui prévaut, le recours à la médication est en forte hausse. Les longues files se rencontrent à toutes les portes des pharmacies malgré une tendance haussière du prix de certains médicaments.

« La plupart de nos clients reviennent bredouilles après avoir attendu dans la file. La raison est que, soit le médicament qu'ils recherchent est en rupture de stock car très recherché en ces temps de crise, soit le prix aura été révisé à la hausse par nos fournisseurs alors que le client n'avait prévu qu'une somme correspondant à l'ancien prix du médicament » souligne un pharmacien d'Atsimondrano.

Les plus démunis se retrouvent ainsi en situation précaire dans ce genre de contexte. « La majeure partie de nos articles sont des produits d'importation. Le prix d'achat dépend ainsi de la valeur de notre monnaie nationale. Cependant, du fait de la rareté de certains de ces médicaments ou encore car ils sont très demandé au quotidien, certains de ces fournisseurs n'hésitent pas à jouer dans la spéculation. À préciser que nous ne prenons que notre marge habituelle dans ces opérations » déplore ce même pharmacien. Cette hausse de prix sur certains articles de pharmacie avoisine environ les 10 à 25 % de la valeur initiale du produit. Les médicaments pour le diabète, les vitamines ou encore les produits usuels comme les paracétamols constituent la majeure partie de ces denrées impactées par ces hausses.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.