Madagascar: Formation - Neuf millions d'euros pour le secteur BTP

Sous forme de don, l'Agence française de développement (AFD) vient d'octroyer un montant de neuf millions d'euros au gouvernement malgache. Cette convention de financement est destinée à appuyer la formation professionnelle et l'enseignement technique du secteur BTP.

Avec le plan Marshall annoncé en grande pompe par les autorités et où les projets d'infrastructures tiennent une place de choix, le capital humain dans ce secteur se doit d'être renforcé tant en termes d'effectifs que de capacités. Ainsi le projet de financement de formation dans ce secteur s'étalera jusqu'en 2025 et quatorze établissements vont bénéficier de ces quelques millions d'euros pour parfaire leurs systèmes d'enseignement.

Cinq établissements du premier cycle, cinq du second cycle et établissements d'enseignement supérieur. Il s'agit notamment des lycées techniques de Mahamasina, de Mantasoa, d'Antsiranana, de Toamasina. Cinq autres établissements ont été sélectionnés de manière à couvrir toutes les provinces de Madagascar notamment Fianarantsoa, Mahajanga, Toliara, Toalagnaro et Alarobia, afin que ces dix lycées techniques soient capables de mettre en œuvre des formations professionnelles de qualité et de diversifier leurs sources de revenus.

La deuxième composante de ce financement est destinée à l'appui à l'opérationnalisation des conclusions de l'étude menée au niveau de quatre établissements à savoir l'ININFRA, l'IST, l'ESPA et l'ESBTP Bevalala.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.