Cameroun: Médecins Sans Frontières condamne le meurtre d'un agent de santé communautaire dans le sud-ouest du pays

communiqué de presse

En tant que membres de Médecins sans Frontières, nous sommes choqués et profondément attristés par la nouvelle du meurtre d'un agent de santé communautaire, que notre organisation soutenait dans le sud-ouest du Cameroun. Nous présentons nos plus sincères condoléances à sa famille et communauté.

Nous avons été informés de son meurtre par une déclaration officielle de séparatistes.

En tant qu'organisation humanitaire indépendante qui fournit des soins médicaux aux populations en détresse, sans aucune discrimination de religion, philosophie, culture ou politique, nous condamnons le meurtre d'une personne qui prodiguait des soins de santé à sa communauté, avec le soutien et sous la supervision de Médecins Sans Frontières. Sa mort est un exemple de la violence qui sévit actuellement dans la région du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, où les attaques contre les travailleurs de la santé et les hôpitaux se produisent de façon régulière.

Nous demandons à toutes les parties d'assurer la sécurité des travailleurs de la santé, des hôpitaux, des ambulances et des patients.

Médecins sans frontières est présent au Cameroun depuis plus de 30 ans, et dans les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest depuis 2018. Notre principal objectif est d'atteindre les communautés qui disposent d'un accès extrêmement limité aux soins de santé et qui en ont le plus besoin.

L'une de nos stratégies consiste à former et soutenir les membres de la communauté afin qu'ils puissent diagnostiquer et traiter des maladies simples. Les agents de santé communautaires sont indispensables pour que les communautés les plus vulnérables aient accès aux soins médicaux. Leur protection doit être garantie.

Plus de: MSF

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.