Angola: Le pays soutient le nouveau programme de la FAO

Luanda — L'Angola a exprimé son soutien au nouveau programme et à la nouvelle structure de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), qui vise à le transformer en une institution plus inclusive, innovante, transparente et dynamique.

Le soutien de l'Angola a été transmis par son représentant permanent aux agences des Nations Unies basées à Rome, Fátima Jardim, lors de la 164ème session du Conseil de la FAO, tenue du 6 au 10 juillet de l'année en cours. L'ambassadrice de l'Angola en Italie a également souligné les priorités nationales qui, selon elle, devraient se concentrer sur les programmes qui contribuent à l'augmentation de la production et de la productivité, tout en défendant la nécessité pour les pays de se protéger des crises actuelles. Parmi les crises, qui affligent actuellement le monde, la responsable a mis en avant la pandémie du covid-19, la baisse du prix du pétrole, la sécheresse, la désertification ainsi que le fléau des criquets et de chenille, qui affectent principalement le continent africain.

Elle a aussi fait savoir que le Gouvernement angolais encourageait le développement inclusif et mettait en œuvre des programmes pour réduire la malnutrition et la pauvreté, améliorant la sécurité alimentaire, en accordant des crédits agricoles et des prêts pour la pêche aux petites entreprises familiales. Les autorités angolaises, a-t-elle souligné, exercent une gouvernance transparente dans le but de diversifier la production et d'attirer des investissements dans le pays.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.