Gabon: Echanges entre les religieux et le gouvernement

11 Juillet 2020

Ce vendredi 10 juillet 2020,le Premier ministre s'est entretenu avec les responsables des différentes communautés religieuses du pays. Avec le ministre en charge de l'Intérieur,ils ont eu une discussion franche sur la question de la dépénalisation de l'homosexualité.

Les responsables religieux ont été reçus par le Chef du gouvernement gabonais et son ministre en charge de l'Intérieur. Julien Nkoghe Bekale et Lambert Noël Matha ont religieusement écouté les "hommes de Dieu". Le Premier ministre a d'ailleurs rassurer aux uns et aux autres que " L'union entre un homme et une femme est le socle de la société gabonaise. L'Etat protègera toujours le mariage entre personnes de sexes différents" a t-il insisté .

Il en fait part à ses interlocuteurs des directives et de la volonté du Président de la République, Ali Bongo Ondimba, à ne transiger sur aucune de nos valeurs et des traditions. "Nous avons aussi abordé la question de la réouverture des lieux de culte. Sur ce sujet les discussions vont se poursuivre entre le Gouvernement et les responsables religieux" a t-il poursuivi.

Aux dires du Chef du gouvernement, cet échange a été constructif. il a en plus,exprimé sa gratitude aux responsables religieux pour leurs contributions et leur sens de l'écoute.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.