Algérie: 58e anniversaire de l'indépendance - La célébration a été "marquée d'un sceau particulier"

Alger — La célébration du 58e anniversaire de l'indépendance de l'Algérie constitue l'occasion de "méditer le parcours de militantisme et de lutte" du peuple algérien contre la colonisation, a souligné la revue El Djeïch dans son dernier numéro, rappelant que cet anniversaire a été "marquée d'un sceau particulier" avec le rapatriement des restes mortuaires de "ses héros des résistances populaires".

"La célébration de l'anniversaire de l'Indépendance constitue une occasion pour nous de marquer une halte afin d'évoquer 58 années de souveraineté nationale de notre pays, comme elle nous invite, plus que jamais, à méditer le parcours de militantisme et de lutte d'un peuple qui a combattu sans relâche une colonisation de peuplement, un peuple qui a enfanté des hommes qui ont enduré les épreuves les plus difficiles, fait face à toute adversité et une génération qui a mené une des plus grandes révolutions de l'histoire", a écrit cette revue dans son éditorial.

La revue de l'Armée a estimé, à ce titre, que "nul ne peut contester que la célébration du 58e anniversaire de l'Indépendance a été marquée d'un sceau particulier dans la pleine signification du terme, tant il est vrai qu'en ces moments historiques, l'Algérie a accueilli les dépouilles et les restes de ses héros des résistances populaires, après leur rapatriement" depuis le Musée de l'homme de Paris où leurs crânes étaient exposés pendant plus d'un siècle et demi.

Commentant cet évènement, la revue observe que"les valeureux martyrs de la résistance ont reçu un accueil officiel et populaire sans précédent, en reconnaissance aux sacrifices consentis afin que l'Algérie trace son chemin vers la liberté et la victoire, avant leur inhumation dans l'Algérie des Chouhada".

"Cela démontre, une fois de plus et de manière catégorique, que notre pays a arraché son indépendance grâce aux énormes sacrifices consentis par le peuple algérien tout au long de l'ère coloniale", a affirmé la revue.

Elle a souligné, dans ce contexte, que "tout comme l'accession à l'indépendance et le recouvrement de la souveraineté nationale, il y a 58 ans, ont été le fruit d'une épopée héroïque" qui a fait "des millions de Martyrs", "leurs héritiers, éléments de notre Armée nationale populaire, œuvrent aujourd'hui avec courage et abnégation à éradiquer les résidus des groupes terroristes".

Pour la revue de l'Armée, cette bataille "est le prolongement naturel et,tout comme la jeunesse d'hier, a conçu, planifié et conduit la Révolution libératrice dont elle a été le carburant, la nouvelle Algérie s'appuie sur la catégorie des jeunes invités à fructifier leurs potentialités dans divers domaines, à mettre leurs compétences et leurs connaissances au service du développement national et à rattraper le temps afin d'édifier une Algérie forte dans un monde où il n'y a pas de place pour les faibles".

"Ainsi donc, ce seront nos jeunes, à travers tout le territoire national, et sans aucune exagération, qui débarrasseront notre pays de la dépendance aux hydrocarbures et lui permettront d'inaugurer une nouvelle étape où l'efficacité et la créativité auront un rôle décisif", a-t-elle soutenu.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.