Sénégal: Arrêt des championnats nationaux - La linguère et l'USO en rébellion contre la FSF

11 Juillet 2020

En mettant définitivement un terme à la saison de football sans toutefois décerner les titres en jeu, la Fédération sénégalaise de football (FSF) a ouvert un contentieux avec des clubs. En désaccord contre la décision de ne pas permettre aucune montée dans la l'élite, la Linguère de Saint- Louis, l'Us Ouakam vont se prononcer ce samedi pour attaquer la mesure jugée «paradoxale» et nettement à leur désavantage.

L'arrêt définitif de la saison et des compétitions de la saison 2019-2020, sans décerner le titre de champion en jeu dans les différents échelons a ouvert une période de contentieux entre la fédération sénégalaise de football et certains clubs de Ligue 2, candidats à l'accession dans l'élite lors de la prochaine saison. Il s'agit particulièrement de la Linguère de Saint-Louis, et de l'Union sportive de Ouakam (Uso).

En tête du classement de la ligue 2, à la fin de la phase aller avec 28 points, la Linguère de Saint-Louis était au coude à coude avec ses autres concurrents et devançait de six points l'US Ouakam et Demba Diop FC qui avaient le même nombre de points. Au lendemain de cette décision, Me Augustin Senghor est déjà monté au créneau pour justifier la mesure par le fait que les clubs n'avaient assez joué de matchs (13 journées disputées) pour pouvoir leur décerner un titre de champion ou permettre la montée ou la descente en première division et deuxième divisions. Ce qui n'a pas l'heur d'agréer la Linguère.

Après avoir d'emblée affiché son désaccord, le club du président Amara Traoré fera face à la presse, ce samedi 11 juillet à Saint-Louis, annonce un communiqué, pour se prononcer et donner sa position mais surtout dire la suite qu'il entend à donner à cette décision du comité exécutif de la FSF. Une décision que nombre d'acteurs du football qualifient aujourd'hui de «paradoxale ou/et dénuée d'équité».

Ce, en mettant en parallèle la désignation des équipes de Teungueth Fc et le Jaraaf comme représentants du Sénégal, respectivement à la Ligue des champions africaine et à la Coupe de la Confédération.

L'Us Ouakam a rejoint le club saint-louisien en montant au front. Le club Ouakam, par la voie de son président qui se dit «surpris» et qualifie déjà la décision «d'absurde». Il promet de mener le combat en utilisant tous les moyens légaux. Ces deux clubs de Ligue 2 ne seront pas les seuls à s'opposer à la décision fédérale car la Jeanne d Arc, club de National 1, qui espérait aussi retrouver le championnat en accédant à une division supérieure, compte, selon de saisir le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) pour faire revenir la Fédération à sa décision.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.